Ait Aissa Mimoun, Décharges sauvages à ciel ouvert.

Les décharges sauvages, prennent des proportions préoccupantes, à travers les communes de la wilaya du Tizi-Ouzou, des décharges sauvages, gâchent l'image de la nature, le constat est alarmant.

Précisément la piste agricole reliante, Ikhelouièn  vers le chef-lieu de la commune D'Ait Aissa Mimoun, une piste quasiment abandonnée et inondée, située  à une dizaine de kilomètres au nord du chef-lieu de wilaya, le lieu dit Tala Bawali. d'ailleurs, cette piste transformée en décharges à ciel ouvert.

La piste est, en effet, jonchée d’ordures ménagères, de tessons, de charognes et d’excréments humains. Des sacs en plastique, des canettes de bière, des bouteilles en verre et en plastique, des cartons et des boîtes de conserves de toutes sortes, forment le nouveau décor de ce lieu, auparavant la fierté des Ikhelèouiens attire les visiteurs qui profitaient de la beauté des lieux.

Les habitants affirment cette calamité par le fait que des pseudo-citoyens et des étrangers à la région viennent quotidiennement déverser des quantités d’ordures et de déchets parfois toxiques qui peuvent nuire à leur santé. Ajouté à cela, l’omission et le désintéressement total des responsables.

«Il faut prendre au sérieux ce problème, on a de la chance d’habiter dans une région montagneuse et calme. Chacun, à son niveau, doit faire quelque chose. Laisser les ordures à ciel ouvert est un véritable danger et une vraie nuisance à l’environnement. Cette situation a trop duré», estime Nadir, un jeune de la région.

« Depuis plus de quatre ans, des déchets en tout genre s'amoncellent au bout de cette route . On y trouve une butte du terre, et juste derrière, une déchetterie sauvage à ciel ouvert. On trouve des gravats de chantiers, des déchets végétaux voire même des pneus », Ajoute notre interlocuteur.

« A chaque fois que je viens ici, j’éprouve un sentiment de dégoût et de colère contre ceux qui ont transformé cet endroit magnifique en poubelle. Un espace où je me sentais le mieux ici dans cette nature, les habitants de notre commune et des visiteurs qui s’arrêtaient toujours ici pour se reposer et admirer le site et prenaient même des photos. Mais, des inconscients ont décidé de nous priver de ce plaisir », explique un autre.

Alors des mesures urgentes sont à prendre immédiatement par les autorités concernées, pour que les habitants de cette localité respirent enfin un air sain et qui changerait le paysage et la nature, et mettre fin à cette situation désastreuse.

                        Djaffar Chenane 

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30