Ait Aissa Mimoun, les élèves dénoncent l'insécurité.

Les élèves du lycée Oudiai Mohamed, de la commune D'Ait Aissa Mimoun, à une dizaine de kilomètres au chef lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont organisé aujourd'hui une journée de protestation, pour dénoncer l'insécurité au niveau de cet établissement, elle est devenue un cauchemar pour les élèves.

L’insécurité est un phénomène qui demeure éternel au Lycée Abboud Mohamed, plusieurs cas d'agressions ont été enregistrés à proximité du lycée en question. Ce phénomène inquiète grandement les écoliers et même les enseignants, un résidant à proximité du lycée était victime hier, cela affirme que même les résidents ne sont pas à l'abri, les agents de sécurité dépassés par l'ampleur du phénomène.

«Le manque de sécurité dans notre école est flagrant. Des extras à l’intérieur du lycée sèment la panique. Nous demandons aux responsables d’assurer notre protection», declare un lycéen.

Par ailleurs, les parents d'élève et le comité de village Talaguehia ont tenu ce matin, une assemblée générale avec la présence de quelques éléments de la gendarmerie, et le président D'APC d'Ait Aissa Mimoun Akli Chabane, ainsi que le directeur de cet établissement, pour trouver une solution à ce phénomène.

D'un autre côté le premier magistrat de la commune, a déclaré que,  « c'est à la gendarmerie d'assurer la sécurité de nos élèves ».

La situation de "très grave" déclarent que leur grève entamée, sera illimitée si les responsables refusent de prendre en considérations leurs revendications "légitimes", « nous devons interpellé une autre fois, les responsables concernés à tout les niveaux afin de venir à bout de ce climat terrible qui nous pénalise gravement", ajoute un des élèves.

Les enseignants rencontrés martèlent : «Notre établissement n’est pas suffisamment sécurisé, le manque d’agents de sécurité et l’indisponibilité d’une barrière à proximité de cet établissement, permet à des extras d’entrer dans l’enceinte de l’établissement, et terrorisent les écoliers et vont jusqu’à menacer les enseignants de sport qui ne peuvent plus faire leur travail. Nous demandons aux responsables compétents de mettre les mécanismes adéquats pour garantir la sécurité du personnel et des élèves».

Pour rappeler, les parents d'élève ont signalé ce phénomène à maintes reprises aux responsables concernés, mais en vain. Il est utile de préciser que cette situation ne date pas d’aujourd’hui. Il y a de cela deux ans, des parents avaient dénoncé les conditions lamentables du travail au niveau du lycée «Cela fait presque deux ans que nous avons signalé ce cas. Le lycée est désormais livré aux voyous et aux bandes», a dénoncé Slimane, un parent d’élève qui a noté au passage que la situation est restée la même, aucun changement.

                                       Djaffar Chenane

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30